Les Formations au Management

5.1. Le module « finance et Contrôle de Gestion »

L’objectif est de sensibiliser les participants aux outils du management de base de l’entreprise envisagée comme un « projet ».

  • La notion d’entreprise et de micro entreprise : aspects organisationnels et contextuels.
  • La comptabilité générale ; le bilan et le compte de résultat.
  • La comptabilité analytique ; le prix de revient.
  • Les financements et la trésorerie.
  • Le contrôle de gestion ; les prévisions ; le tableau de bord.

Les développements doivent conduire les participants à comprendre de façon pragmatique : à quoi ça sert ? Comment ça marche ?

Les notions et concepts abordés sont « basiques » et expliqués par des exemples tirés de la pratique locale.

Chaque outil peut faire l’objet de développements complémentaires en fonction du niveau théorique et fonctionnel des participants. 

5.2. Le module « gestion opérationnelle » des entreprises.

Ce module fait suite à la formation théorique et s’analyse comme une forme de « coaching » pour faciliter la mise en œuvre par les participants, dans leur entreprise, des principes et des outils de gestion.

Il s’articule autour de deux axes :

  • Un mini diagnostic des outils de gestion des entreprises sélectionnées sur la base d’entretiens avec les dirigeants et les opérationnels de la gestion.
  • Une assistance à la définition des besoins et à leur mise en œuvre. Cette assistance se fait dans un premier temps « in situ » et par la suite « à distance », via Internet, par un jeu régulier de questions/réponses et par le suivi des réalisations.

5.3. Le management de la rédaction 

Objectifs : Les journalistes qui accèdent à une responsabilité hiérarchique, que ce soit comme directeur de la rédaction, rédacteur en chef, rédacteur en chef adjoint ou chef de service, ignorent souvent ce qui les attend. Ils sont rarement préparés à l’ensemble des responsabilités auxquelles ils vont devoir faire face.

Méthode de travail : La formation abordera non seulement les questions de gestion interne (personnel, budget etc.) mais aussi les relations avec l’extérieur pour affirmer et consolider la légitimité au sein de la rédaction. Tout repose sur un défi : comment obtenir une légitimité et une « autorité morale » à l’intérieur et à l’extérieur de la rédaction ?

1er jour : Le management des hommes

– Comment obtenir le maximum de ses collaborateurs ?

– Quelles relations entretenir avec « ses » journalistes de la base ?

– Comment consulter, écouter, faire émerger les idées de sa rédaction et en même temps imposer son style, ses idées, sa conception de l’information ?

– Comment s’assurer la confiance de la hiérarchie intermédiaire ?

– Comment repérer, faire émerger puis promouvoir de nouveaux responsables ?

2ème jour : La gestion de la rédaction

– Comment gérer le budget d’une rédaction ?

– Où se situent les priorités budgétaires d’une rédaction ?

– Comment et avec qui, définir puis faire respecter les priorités ?

– Quelles relations avec les gestionnaires (du budget, de publicité) ? 

3ème jour : La maîtrise du contenu

– Comment affirmer son autorité par le contenu du journal et confirmer sa légitimité ?

– Contrôler le contenu tout en laissant une part de liberté aux journalistes.

– Qui définit les priorités, les axes ?

– Comment fixer les limites ?

– Quelle relations avec la Direction du journal et les actionnaires ?

4ème jour : La représentation du journal

– Comment travailler la notoriété du journal ?

– Comment se faire connaître personnellement et se faire respecter à l’extérieur ?

– Comment faire la communication d’un journal ?

– Relations avec la publicité (service de publicité interne et publicitaires extérieurs).

5ème jour : Les relations avec « les pouvoirs » (intérieur et extérieur)

– Comment gérer les relations avec les actionnaires ?

– Comment gérer une apparente contradiction entre indépendance journalistique et fidélité à une ligne et à l’histoire du journal ?

– Comment être en relation de confiance avec le Pouvoir sans en être dépendant ?

– La question délicate des conflits d’intérêts : Les repérer, les gérer.

  • ÉVALUATION DE LA FORMATION : ANALYSE CRITIQUE, COMMENTAIRES ET SUGGESTIONS.

5.4. MANAGEMENT ET «  COACHING » DANS LES RADIOS LOCALES

Nous avons conçu deux missions qui s’inscrivent dans le prolongement des formations radio précédentes (fondamentaux et perfectionnement) :

  • La première est relative au management éditorial pour les rédacteurs en chef et les chefs des programmes des radios,
  • La seconde, par une immersion dans deux radios, permettra à toute l’équipe de participer à un véritable « coaching éditorial ».

 

  • Mission n°1 : Formation au management éditorial des rédacteurs en chef ou chefs de programmes des radios

 

LES OBJECTIFS

  • Responsabiliser les médias. Associer étroitement les rédacteurs en chef et les chefs des programmes pour s’assurer, sur la durée, de leur adhésion éditoriale aux formations AMF
  • Aider les radios à avoir une ligne éditoriale claire, proche des préoccupations quotidiennes de leurs auditeurs,
  • Diversifier les formats radiophoniques à l’antenne,
  • Gérer les effectifs, les conflits internes et le temps
  • Développer la prise de conscience de la responsabilité sociale des radios dans le contexte local (journalisme sensible aux conflits)

 

LE CONTENU DE LA FORMATION

Jour 1.

Matin (8h00-12h00) : Accueil et installation des participants : présentation du Programme et pratiques actuelles de management dans ma radio et attentes pour cette session.
Définitions par chaque radio de sa ligne éditoriale et de son public cible  (à partir de la grille actuelle de chaque station, espaces/émissions citoyennes existantes). Cible : comment rapprocher la radio de ses auditeurs ?

Après-midi (13h00-16-00) : Conférence de rédaction : comment choisir un sujet avec un angle précis et un format adapté, puis suivre des reporters sur le terrain. Liste de sujets citoyens prioritaires.

Jour 2.

Matin (8h00-12h00) : Droit, déontologie, responsabilité sociale, éthique. Cas pratiques. Quelles limites ?

Après-midi (13h00-16-00) : Écoute critique. Rappels et diversification des formats journalistiques sur des sujets citoyens : débats publics, émissions interactives, magazines, microprogrammes, reportages, portraits, interviews, chroniques, etc.

Jour 3.

Matin (8h00-12h00) : Organisation et management d’équipe (styles de gestion), Simulations/Mises en situations/Partage et leçons d’expériences.

Après-midi (13h00-16-00) : Gestion des conflits et du temps (organisation du travail dans une rédaction). Simulations/Mises en situations/Partage et leçons d’expériences.

Jour 4.

Matin (8h00-12h00) : Journalisme sensible aux conflits, quelle définition dans le contexte local ? Ratio valeur de l’information et risque encouru.

Après-midi (13h00-16-00) : Partage et leçons d’expériences. Mots à éviter et mots à utiliser.

Jour 5.

Matin (8h00-12h00) : Journalisme sensible aux conflits, procédures d’urgence : préparation, alerte et suivi.

Après-midi (13h00-16-00) : Engagements concrets pour faciliter le travail et l’indépendance des reporters des radios.

 Jour 6, jusqu’à midi.

Restitution : que retenir de cette formation et comment la partager dans ma rédaction ? Questionnaire d’évaluation de fin, puis tour de table bilan des formateurs et participants. 

  • Mission n°2 : Coaching éditorial dans deux radios pilotes

 LES OBJECTIFS

  • Observer le fonctionnement et la place de l’information dans 2 radios pilotes
  • Développer le travail en équipe dans ces radios en impliquant la hiérarchie
  • Rendre plus régulières et constructives les conférences de rédaction et de production, avec des sujets citoyens davantage proches des auditeurs
  • Diversifier les formats et les contenus journalistiques à l’antenne
  • Faire un rappel sur droit, déontologie et responsabilité sociale de la radio
  • Développer la prise de conscience de l’importance du journalisme sensible aux conflits dans le contexte local.

LE CONTENU DE LA FORMATION

Jour 1 et Jour 2.

Entretiens individuels et observation du fonctionnement et de l’organisation des différents services de la radio avec diagnostic (forces, faiblesses et propositions des uns et des autres) concernant la place et le traitement de l’information.

Discussion en tête à tête avec le directeur de la radio pour compléter et valider ce diagnostic.

Jour 3.

Réunion avec toute l’équipe : partage du diagnostic AVEC L’ENSEMBLE de la rédaction et des producteurs d’émissions de la radio.

Application des préconisations : organisation de la rédaction, conférence de rédaction, sujets et angles citoyens.

Jour 4.

Suite application des préconisations cette fois-ci sur la diversification du contenu (rappel et réalisation de différents formats journalistiques, écoute critique des programmes).

Jour 5

Suite application au contexte comorien et à la radio coachée. Droit, déontologie, responsabilité sociale, éthique. Initiation au journalisme sensible aux conflits

Jour 6, jusqu’à midi.

Réunion finale avec toute l’équipe : bilan et propositions de renforcements à mener par la radio pour préserver les acquis. Questionnaire d’évaluation de fin, puis tour de table bilan des formateurs et participants.

image_pdfimage_print